lundi 5 février 2018

LAISSER ALLER OU RESILIENCE? OU LES DEUX

 
 
 
 
 
photo
 
 
 
 
SE DELESTER DES POIDS DU PASSE
RENONCER
A SE VENGER
OU SE BLESSER
 
 
 
LAISSER FILER
REGARDER ET S'EN ALLER
VERS LE VRAI
ET LA BEAUTE DELIBEREE
 
 
 
UN NUAGE DE BON SENS
EN VERT EN EXISTENCE
 
 
 
 
 
 
 


41 commentaires:

Cergie a dit…

Ou même ne jamais dire "c'était mieux avant". Ni regret ni remord
(Le vert est ma couleur préférée, et l'homme comme l'arbre semblent se recueillir)

Amandine Durez a dit…

VRAI CERGIE

Giga a dit…

J'aime le vert * Avec nous blanc derrière les fenêtres. J'embrasse les bisous.

chris H a dit…

Devant cette immensité, l'homme est si petit...
C'est si BON de pouvoir se libérer et je dirais même nécessaire, mais pas évident tout de même !!!
Bises Amandine

pierre trublion a dit…

C' est la couleur de l' espérance, et aussi celle du printemps
Passe une bonne soirée
bises

MickaelD a dit…

Pas d'autre choix que d'oublier le passé sous peine de toujours ruminer même si ce n'est pas toujours facile ;) Bonne soirée bise (:-*

Catherine a dit…

Le vert, couleur de l'espérance ...
Belle fin de journée, bisous !
Cathy

Ptit Randonneur a dit…

Bonsoir Amandine
Un petit coucou du soir et un grand merci d'être passé me rendre visite
Passe une douce soirée
Bizzz
@lain

tiot le mineur a dit…

Salut
J'aime bien ton texte.
Bonne semaine

Amandine Durez a dit…

THANK U GIGA

Amandine Durez a dit…

EXACT XH BIZ

Amandine Durez a dit…

OUIII TRUB ITOU

Amandine Durez a dit…

CLAIR MIKE IDEM

Amandine Durez a dit…

ITOU CATH

Amandine Durez a dit…

BIZ ALAIN

Amandine Durez a dit…

MERCI TIOT

OX Jerry a dit…

Bonsoir Amandine, un poème philosophique et zen . Il est bon et sain d'apprendre à se délester de certains maux (et de certains mots) afin de vivre en harmonie avec soi même et surtout avec les autres.

Amandine Durez a dit…

OUEP FAUDRAIT QUE CERTAINS TE LISENT (t'écoutent) ITOU MDR OX JERRY BIZ

Olivier Violin a dit…

Bises Amandine :)

Amandine Durez a dit…

BIZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ OLI OLI

moqueplet a dit…

un beau nuage de bon sens, mais pas toujours facile de laisser filer et s'en aller....passe une bien agréable journée

Chantal a dit…

Bonjour ma petite Amandine....une journée pleine de douceur…Notre vie est comme un instrument de musique, on doit tendre le cordes et les relâcher pour la rendre harmonieuse...
C'était une journée de lundi froide mais très ensoleillée maxi 6°pour aujourd'hui même genre de temps
et peut être de la neige annoncée dans les régions voisines Bon mardi ma douce
Amitiés ** Bisous

Amandine Durez a dit…

OUI JE SAIS MOQUEPLET FAUT PARFOIS METTRE DES POINTS SUR DE I AVT RIRE BIZ IDEM

Amandine Durez a dit…

ICI IL NEIGE UN PEU MAIS ELLE FOND AU SOL ET PAF
BIZ CHADOU

Amandine Durez a dit…

SUR DES I*** LOL MOQUEPLET
AI ECRIT VITE RIRE

tiot le mineur a dit…

Bonjour,
On a toujours pas de neige.
On supporte bien le froid sec.
Le Soleil perce en ce moment, ce qui permet de ne pas allumer les lampes.
Bonne journée

Existe Sempre Um Lugar a dit…

Olá, linda imagem com linda cor a transmitir a esperança, o passado já volta, mas serve para rectificar no presente.
Continuação de boa semana,
AG

Amandine Durez a dit…

ALLEZ CHTI BIZ

Amandine Durez a dit…

OBRIGADO AG

jazz a dit…

un musical coucou Amandine
bises et A+ du troubadour Emmanuel

nays a dit…

un juste mélange des deux :)
bibises et douce journée ☺♥

autresrimes a dit…

un poétique coucou Amandine
et bonne et sereine journée
dans l'horizon joyeux , où se glisse le froid ,
bien au chaud, rester chez soi
A+ du troubadour

Amandine Durez a dit…

MERCI

Pays du monde a dit…

Belle photo qui se marie bien avec ton texte. Bises Florence

Amandine Durez a dit…

MERCI FLO

OX Jerry a dit…

ah !! C'est gentil çà , Amandine !! Merci et bonne soirée à toi !! Zénitude absolue !!

Amandine Durez a dit…

MERCI

silvioafonso a dit…

Eu estava com saudade
do seu pedaço.
Marque comigo no meu
blog amanhã, vai!

Beijos, Amandine.

silvioafonso



.

Amandine Durez a dit…

OBRIGADO SILVIO

Esmeralda Lindel a dit…

je désespère de pas savoir venir avec mon ordi ...il prend les blog blogspot comme des pages de pub et bloque ....je te souhaite une douce fin de semaine ici la neige est arrivée , elle tombe finement mais ne tient pas encore ...pour le moment ça fait juste de la boue ....comme la pluie ....

pas de tapis blanc ....

bisous en poésie


EN FEVRIER
En février luisent les hautes neiges. Les bois
velus serrent un peu de nuit. Au ventre des
collines, un paysan plié pousse une mule
vers un clocher fantôme. Dans le silence alors
tout se ferme dans les clotures : meules et ruches,
granges, greniers et bergeries fourbues, couvant
des souffles chauds et des odeurs de laines. Une
brebis bêle au créneau, vers la charrette délaissée,
quelques tonneaux, quelques fagots éparpillés
dans la cour que piquent les merles. L’unique feu
brûle dans la maison où devant l’âtre, assises,
des femmes jusqu’aux cuisses se retroussent,
montrant jupons et bas de fil, tandis qu’au ciel
dans un parfum de chou fument les linges. Plaisir
secret, pauvre richesse ! Ailleurs grondent
les guerres et les rois dont les rages du moins
s’émoussent dans l’hiver. souffrir décroît. Vivre est
au coeur caché de la saison. Dans la forêt
l’homme coupe du bois. Une vieille en fichu
se glisse sous la haie, lui porte la
nouvelle : l’enfant est né, un fils, il est
dix heures. Sur la plaine éblouie
le soleil rayonne d’un plus vif éclat.


Auteur(s) Joubert, Jean

Amandine Durez a dit…

BIZ LINDA

Enregistrer un commentaire